BIENVENUE CHER ACADÉMICIENNE ET ACADÉMICIEN ! ~ ~ INSCRIPTION GRATUITE

Arrow up
Arrow down
Connexion
Shadow
Slider

La biochimie et chémotype des huiles essentielles

Description

 La biochimie et chémotype des huiles essentielles

Chaque chose émet des effluves, agréables ou non.

Nos récepteurs olfactifs sont en mesure de détecter un très grand nombre d'odeurs et nous savons par exemple que les odeurs sont interprétées par la partie du cerveau qui gère les émotions et affectent considérablement notre humeur. 

Nous parlons donc ici de l’aromachologie qui est la science des odeurs et de leurs influences sur le psychisme.

L’aromachologie rééquilibre nos états émotionnels (peurs, stress, manque de confiance en soi, colère, difficultés à se concentrer…) par l’olfaction d’huiles essentielles (HE).

Chaque flacon d’HE contient la quintessence du végétal avec son biotope : un mélange complexe avec ses caractéristiques biochimiques, parfois plusieurs centaines pour une seule fleur!

Une fois inhalée, l’huile essentielle délivre ses nombreuses propriétés. Elle peut être respirée sur un mouchoir, sur un stick inhalateur, ou diffusée via un diffuseur à nébulisation en respectant des règles de fréquence et durée de diffusion.

Le parfum d'une huile essentielle, comme toute autre odeur, arrive aux bulbes olfactifs et de là passe directement dans l'hypothalamus la zone du cerveau qui contrôle entre autres, l'homéostasie la sensation de faim et de satiété ainsi que les comportements sexuels.

L'olfaction nous permet de laisser entrer en nous des informations subtiles provenant de notre environnement.

Premier acte de notre existence. la respiration nous unit au monde à chaque instant de notre vie. Il s'agit d'un échange continu: nous absorbons une partie de ce monde pendant l'inspiration et à chaque expiration nous « donnons » une partie de nous-mêmes.

Respirer les huiles essentielles n'est cependant pas la seule façon de bénéficier de leurs vertus: elles peuvent aussi pénétrer dans l'organisme humain par la peau, pendant un massage ou un bain chaud ou lors de l'application de compresses.

Une fois la barrière cutanée traversée les huiles essentielles pénètrent dans le sang et sont véhiculées dans l'ensemble du corps pour assainir les parties malades stimuler celles qui en ont besoin et soutenir les processus de guérison mis en place par l'organisme. Elles nous garantissent ainsi une vie harmonieuse et un bien-être certain.

Capables d'agir sur le plan physique comme sur le plan psychique les huiles essentielles soutiennent l'organisme dans son fonctionnement quotidien. Elles aident en cas de dérèglement, de fatigue, de blocage physique ou psychologique, combattent le stress ...

Une huile essentielle n'est pas seulement un parfum, c'est la somme de nombreuses composantes qui agissent en synergie les unes avec les autres à l'intérieur de notre organisme.

Une fois leur travail terminé. elles quittent discrètement notre corps par les voies d'évacuation des déchets et des toxines, sans laisser de traces néfastes.

Cette formation qui est accompagné d'un livre papier et/ou numérique vous propose de découvrir le monde des huiles essentielles pour améliorer votre quotidien et participer à votre bien-être. Vous pourrez grâce à lui vous initier à l'utilisation des huiles essentielles ou approfondir vos connaissances en la matière, et vous rapprocher un peu du monde naturel.

En vous sensibilisant à la notion des précautions, nous avons vue un peu la chémotype, et effleuré la biochimie dans LA FORMATION 1 Huiles essentielles Précautions d'emploi.

J’espère vous avoir convaincu de l’importance de regarder la composition chimique des huiles essentielles et qui dit composition chimique, dit famille biochimique.

Car c’est quand même plus facile : on les a regroupés en familles au sein desquelles on retrouve des propriétés similaires et des contre-indications identiques !

Bonne nouvelle, non ?

Là je sais que je ne vous ai qu’à moitié rassuré. Mais si vous avez bien lu les fiches sur les dangers des huiles essentielles, ou si vous venez de terminé LA FORMATION 1 Huiles essentielles Précautions d'emploi alors vous avez déjà rencontré ces familles : monoterpènes, monoterpénols, phénols, cétones etc…

Ces noms-là ne vous sont plus inconnus, et j’évoque à chaque fois les dangers qui leurs sont associés (ou pas, faut pas exagérer, ils sont pas tous dangereux!) et les propriétés qui en découlent.

Donc finalement, cet parti de la formation, c’est plutôt un pense-bête, un endroit où je vais toutes les regrouper.

Imaginons que vous ayez une huile essentielle dont je n’ai pas encore parlé ? Vous faites comment ?

Tout simplement, vous vous renseignez sur sa composition chimique (le mieux, c’est quand c’est marqué dessus), et vous venez regarder par ici ! Ça vous permet de vérifier qu’on ne vous dit pas de bêtise sur son utilisation. 

VOUS êtes en capacité de vous faire VOTRE propre idée. 

Et ça, ça me semble vraiment important par les temps qui courent où n’importe qui donne son avis.

Si vous avez votre ou vos composés majoritaires, faites une petite recherche directement avec ctrl+F ça vous fera gagner du temps.

Sinon, vous savez peut-être déjà à quelle famille il appartient ?

Si le nom se termine en -ol, regardez du côté des phénols ou des monoterpénols. Si le nom est en -ène, vous allez trouver dans les monoterpènes ou les sesquiterpènes. En -one ? Cétones ou lactones. Etc

Attention, il est important de comprendre que ce qui va donner ses propriétés à une huile essentielle, ce sont les composés majoritaires. 

Les deux ou trois premiers, qui présentent selon les cas des pourcentages pouvant varier de 10 à 80%.

 

La phytothérapie et surtout l’aromathérapie sont composées de molécules biochimiques actives telles que les terpènes, les phénols, les cétones… Dans nos « cartes d’identités » nous évoquons ces molécules dans la partie des constituants des plantes et/ou actifs. Cependant ce sont souvent des noms un peu barbares qui ne vous parlent pas beaucoup.

Ici je vous propose de lever le voile sur ces actifs en commençant par les terpènes, les molécules les plus répandues dans les huiles essentielles.

Pour chacun des constituants importants d’une HE, notamment ceux figurant explicitement dans son chémotype, il convient de savoir reconnaître et identifier la classe biochimique à laquelle il appartient (cétones, phénols,...).

En effet, seule la connaissance précise des propriétés et de la toxicité potentielle de chaque famille biochimique permet d’adapter une posologie adéquate et une voie d’administration appropriée.

Il existe une grande variabilité de composition des huiles essentielles liée à de nombreux facteurs :

  • existence pour un même genre de plusieurs espèces ne produisant pas les mêmes composés (ex. genre Melaleuca : Melaleuca quinquenervia = Niaouli à 1,8 cinéole, Melaleuca alternifolia = Tea-tree à monoterpénol) ;

 

  • existence de différentes variétés ou types chimiques pour une même espèce (chimiotypes ou chémotypes ) : la composition varie en fonction de la zone géographique (il existe en effet, en fonction des biotopes, plusieurs chémotypes de romarins, thyms ou lavandes, …).

L’exemple type est celui du Ravintsara (Cinnamomum camphora de Madagascar) produisant du 1,8-cinéole, et du Camphrier du Japon (Cinnamomum camphora du Japon) produisant du camphre

 

 

 

BIENVENUE DANS LA FORMATION

Audio - Vidéo

9 heures

MODULE 1

LES DIFFÉRENTS TYPES DE MOLÉCULES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 2

LES CLASSES BIOCHIMIQUES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 3

MOLÉCULES AROMATIQUES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 4

HUILES ESSENTIELLES & CHÉMOTYPE

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 5

RETOUR SUR LES PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES DES HUILES ESSENTIELLES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

 

TOTAL :

 45 HEURES

 

 

Cette formation initial est un pré-requis pour les formations suivantes :

  • Huiles essentielles mieux les connaître et mieux les utilisées. 
  • Les huiles végétales en aromathérapie et en cosmétique naturelle 
  • Les hydrolats 
  • Soignez les petits maux 
  • Huiles essentielles pour les mamans, les mamans qui allaite, les bébés, et les enfants. 
  • La gemmothérapie 
  • Cosmétique naturelle avec les huiles essentielles 
  • Les huiles essentielles dans notre quotidien pour l'entretien de la maison ou venir en aide aux animaux de compagnie.

 

LE LIVRE papier et numérique QUI ACCOMPAGNE cette formation : 

https://www.amazon.ca/dp/1081575700 Canada achat ou location

https://www.amazon.fr/dp/1081575700 France achat ou location

 

Prix

Nom du plan Prix
Avec livre: $ 89.00
Sans livre: $ 67.00

 La biochimie et chémotype des huiles essentielles

Chaque chose émet des effluves, agréables ou non.

Nos récepteurs olfactifs sont en mesure de détecter un très grand nombre d'odeurs et nous savons par exemple que les odeurs sont interprétées par la partie du cerveau qui gère les émotions et affectent considérablement notre humeur. 

Nous parlons donc ici de l’aromachologie qui est la science des odeurs et de leurs influences sur le psychisme.

L’aromachologie rééquilibre nos états émotionnels (peurs, stress, manque de confiance en soi, colère, difficultés à se concentrer…) par l’olfaction d’huiles essentielles (HE).

Chaque flacon d’HE contient la quintessence du végétal avec son biotope : un mélange complexe avec ses caractéristiques biochimiques, parfois plusieurs centaines pour une seule fleur!

Une fois inhalée, l’huile essentielle délivre ses nombreuses propriétés. Elle peut être respirée sur un mouchoir, sur un stick inhalateur, ou diffusée via un diffuseur à nébulisation en respectant des règles de fréquence et durée de diffusion.

Le parfum d'une huile essentielle, comme toute autre odeur, arrive aux bulbes olfactifs et de là passe directement dans l'hypothalamus la zone du cerveau qui contrôle entre autres, l'homéostasie la sensation de faim et de satiété ainsi que les comportements sexuels.

L'olfaction nous permet de laisser entrer en nous des informations subtiles provenant de notre environnement.

Premier acte de notre existence. la respiration nous unit au monde à chaque instant de notre vie. Il s'agit d'un échange continu: nous absorbons une partie de ce monde pendant l'inspiration et à chaque expiration nous « donnons » une partie de nous-mêmes.

Respirer les huiles essentielles n'est cependant pas la seule façon de bénéficier de leurs vertus: elles peuvent aussi pénétrer dans l'organisme humain par la peau, pendant un massage ou un bain chaud ou lors de l'application de compresses.

Une fois la barrière cutanée traversée les huiles essentielles pénètrent dans le sang et sont véhiculées dans l'ensemble du corps pour assainir les parties malades stimuler celles qui en ont besoin et soutenir les processus de guérison mis en place par l'organisme. Elles nous garantissent ainsi une vie harmonieuse et un bien-être certain.

Capables d'agir sur le plan physique comme sur le plan psychique les huiles essentielles soutiennent l'organisme dans son fonctionnement quotidien. Elles aident en cas de dérèglement, de fatigue, de blocage physique ou psychologique, combattent le stress ...

Une huile essentielle n'est pas seulement un parfum, c'est la somme de nombreuses composantes qui agissent en synergie les unes avec les autres à l'intérieur de notre organisme.

Une fois leur travail terminé. elles quittent discrètement notre corps par les voies d'évacuation des déchets et des toxines, sans laisser de traces néfastes.

Cette formation qui est accompagné d'un livre papier et/ou numérique vous propose de découvrir le monde des huiles essentielles pour améliorer votre quotidien et participer à votre bien-être. Vous pourrez grâce à lui vous initier à l'utilisation des huiles essentielles ou approfondir vos connaissances en la matière, et vous rapprocher un peu du monde naturel.

En vous sensibilisant à la notion des précautions, nous avons vue un peu la chémotype, et effleuré la biochimie dans LA FORMATION 1 Huiles essentielles Précautions d'emploi.

J’espère vous avoir convaincu de l’importance de regarder la composition chimique des huiles essentielles et qui dit composition chimique, dit famille biochimique.

Car c’est quand même plus facile : on les a regroupés en familles au sein desquelles on retrouve des propriétés similaires et des contre-indications identiques !

Bonne nouvelle, non ?

Là je sais que je ne vous ai qu’à moitié rassuré. Mais si vous avez bien lu les fiches sur les dangers des huiles essentielles, ou si vous venez de terminé LA FORMATION 1 Huiles essentielles Précautions d'emploi alors vous avez déjà rencontré ces familles : monoterpènes, monoterpénols, phénols, cétones etc…

Ces noms-là ne vous sont plus inconnus, et j’évoque à chaque fois les dangers qui leurs sont associés (ou pas, faut pas exagérer, ils sont pas tous dangereux!) et les propriétés qui en découlent.

Donc finalement, cet parti de la formation, c’est plutôt un pense-bête, un endroit où je vais toutes les regrouper.

Imaginons que vous ayez une huile essentielle dont je n’ai pas encore parlé ? Vous faites comment ?

Tout simplement, vous vous renseignez sur sa composition chimique (le mieux, c’est quand c’est marqué dessus), et vous venez regarder par ici ! Ça vous permet de vérifier qu’on ne vous dit pas de bêtise sur son utilisation. 

VOUS êtes en capacité de vous faire VOTRE propre idée. 

Et ça, ça me semble vraiment important par les temps qui courent où n’importe qui donne son avis.

Si vous avez votre ou vos composés majoritaires, faites une petite recherche directement avec ctrl+F ça vous fera gagner du temps.

Sinon, vous savez peut-être déjà à quelle famille il appartient ?

Si le nom se termine en -ol, regardez du côté des phénols ou des monoterpénols. Si le nom est en -ène, vous allez trouver dans les monoterpènes ou les sesquiterpènes. En -one ? Cétones ou lactones. Etc

Attention, il est important de comprendre que ce qui va donner ses propriétés à une huile essentielle, ce sont les composés majoritaires. 

Les deux ou trois premiers, qui présentent selon les cas des pourcentages pouvant varier de 10 à 80%.

 

La phytothérapie et surtout l’aromathérapie sont composées de molécules biochimiques actives telles que les terpènes, les phénols, les cétones… Dans nos « cartes d’identités » nous évoquons ces molécules dans la partie des constituants des plantes et/ou actifs. Cependant ce sont souvent des noms un peu barbares qui ne vous parlent pas beaucoup.

Ici je vous propose de lever le voile sur ces actifs en commençant par les terpènes, les molécules les plus répandues dans les huiles essentielles.

Pour chacun des constituants importants d’une HE, notamment ceux figurant explicitement dans son chémotype, il convient de savoir reconnaître et identifier la classe biochimique à laquelle il appartient (cétones, phénols,...).

En effet, seule la connaissance précise des propriétés et de la toxicité potentielle de chaque famille biochimique permet d’adapter une posologie adéquate et une voie d’administration appropriée.

Il existe une grande variabilité de composition des huiles essentielles liée à de nombreux facteurs :

  • existence pour un même genre de plusieurs espèces ne produisant pas les mêmes composés (ex. genre Melaleuca : Melaleuca quinquenervia = Niaouli à 1,8 cinéole, Melaleuca alternifolia = Tea-tree à monoterpénol) ;

 

  • existence de différentes variétés ou types chimiques pour une même espèce (chimiotypes ou chémotypes ) : la composition varie en fonction de la zone géographique (il existe en effet, en fonction des biotopes, plusieurs chémotypes de romarins, thyms ou lavandes, …).

L’exemple type est celui du Ravintsara (Cinnamomum camphora de Madagascar) produisant du 1,8-cinéole, et du Camphrier du Japon (Cinnamomum camphora du Japon) produisant du camphre

 

 

 

BIENVENUE DANS LA FORMATION

Audio - Vidéo

9 heures

MODULE 1

LES DIFFÉRENTS TYPES DE MOLÉCULES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 2

LES CLASSES BIOCHIMIQUES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 3

MOLÉCULES AROMATIQUES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 4

HUILES ESSENTIELLES & CHÉMOTYPE

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

MODULE 5

RETOUR SUR LES PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES DES HUILES ESSENTIELLES

Audio - Vidéo - cahier exercice de l'étudiant

9 heures

 

TOTAL :

 45 HEURES

 

 

Cette formation initial est un pré-requis pour les formations suivantes :

  • Huiles essentielles mieux les connaître et mieux les utilisées. 
  • Les huiles végétales en aromathérapie et en cosmétique naturelle 
  • Les hydrolats 
  • Soignez les petits maux 
  • Huiles essentielles pour les mamans, les mamans qui allaite, les bébés, et les enfants. 
  • La gemmothérapie 
  • Cosmétique naturelle avec les huiles essentielles 
  • Les huiles essentielles dans notre quotidien pour l'entretien de la maison ou venir en aide aux animaux de compagnie.

 

LE LIVRE papier et numérique QUI ACCOMPAGNE cette formation : 

https://www.amazon.ca/dp/1081575700 Canada achat ou location

https://www.amazon.fr/dp/1081575700 France achat ou location

 

© 2018 - 2028 Tous les droits sont réservés.

Conçu par Publication-Web

Qui est en ligne ?

Nous avons 78 invités et aucun membre en ligne